Nous acceptons les patients enregistrés au Régime canadien de soins dentaires.

Clinique dentaire Dre Martine Buron | Votre Dentiste à Ste-marthe-sur-le-lac

Greffe d'os et de gencive

La greffe osseuse

Lorsqu’une dent est extraite, il s’en suit un processus de résorption: l’os ne se régénère pas complètement dans l’espace où il y avait la racine de la dent.
En effet, l’os va se remodeler dans cet espace, mais il peut avoir une difformité ou concavité de la mâchoire lors de la guérison. 

Dans cette situation

Cette situation peut rendre difficile, voire impossible la pose future d’un implant dans ce site. Dans les régions du sourire, elle peut produire un résultat osseux inesthétique. C’est pourquoi, lorsque l’on prévoit remplacer une dent par un implant ou lorsque l’on extrait une dent dans une zone esthétique, on favorise une greffe osseuse.
Immédiatement après l’extraction, cette procédure consiste à greffer de l’os dans l’espace qu’occupait la dent. L’os nouvellement formé dans cet espace permettra de préserver le volume osseux et facilitera la pose d’un implant future ou d’une restauration dans une zone esthétique (ex : ponts).

Qu'est-ce qu'une greffe de gencive ?

Les récessions gingivales sont une des causes de consultations dentaires les plus fréquentes.
Elles provoquent chez le patient :

  • Sensibilité dentaire : Normalement protégées par la gencive, la racine est directement en contact avec le chaud, le froid, et le brossage et ceci cause de l’hypersensibilité.
  • Usure de la dent et carie de racine : La racine est moins dure que l’émail de la dent. Celle-ci s’use plus rapidement et résiste moins la carie si elle n’est pas recouverte de gencive.
  • Perte osseuse : Le manque de gencive attachée a un lien étroit avec la diminution du niveau d’os qui supporte les dents. 

Les types de greffes de gencive

Il existe plusieurs types de greffes de gencive. Parmi les plus courantes il y a les greffes pour renforcer la gencive et les greffes pour recouvrir la gencive.

Greffe gingivale autogène libre (encore appelée greffe de renforcement de gencive) : En présence d’une gencive faible, ce type de greffe augmente la gencive attachée afin de prévenir, stabiliser, et arrêter le déchaussement.
Elle est placée à la base du déchaussement de la dent afin d’éviter la progression de la récession gingivale, mais ne permet pas de recouvrir la racine déjà exposée.
Le taux de succès de cette procédure est excellent et son bénéfice va durer toute la vie du patient. La guérison est parfois compromise chez les fumeurs.

Greffe de tissu conjonctif (encore appelée greffe de recouvrement de racine) :
En présence d’une récession gingivale, ce type de greffe permet de recouvrir la racine déchaussée.
Elle réduit la sensibilité des racines, améliore le sourire dans les régions esthétiques, renforce la gencive attachée, et arrête la progression du déchaussement de la gencive.
La couverture des racines avec ce type de greffe va varier selon les facteurs locaux et le type du défaut gingival.

La technique

La technique consiste à prendre une mince couche de gencive au palais et de la placer minutieusement avec des points de sutures au niveau de la gencive affaiblie. Les points et le pansement sont ensuite enlevés entre 10 à 14 jours plus tard.

Clinique dentaire Dre Martine Buron

AVOIR UNE QUESTION? Contactez-nous.

"*" indicates required fields

This field is for validation purposes and should be left unchanged.